"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2443101 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Mobilisation du 11 octobre : les lycéens de l’UNL appellent à manifester

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Mobilisation du 11 octobre : les lycéens de l’UNL appellent à manifester


"Classes à 35 élèves, professeurs non remplacés, centaines voire milliers d’élèves sans-affectation faute de place dans les lycées, professeurs mal formés… Voilà, pour l’Union Nationale des Lycéens, la réalité à laquelle sont confrontés deux-millions et demi de lycéens en cette rentrée. À cela s’ajoutent les conséquences de la formation des enseignants.

Le syndicat lycéen conteste et réfute l’optimisme du ministre de l’Éducation et refuse "de le voir continuer sa politique dogmatique de suppressions de postes. Ils lui demandent d’entamer un plan de recrutement pluriannuel dans l’éducation nationale, une nouvelle réforme de la formation des enseignants et des avancées rapides et progressistes en termes de rythmes scolaires."

Refusant de "payer une crise pour laquelle les lycéens ne sont pour rien", l’UNL les appelle à s’organiser au sein des lycées, à tenir des Assemblées Générales et à rejoindre les cortèges de la journée de mobilisation du 11 octobre prochain.


Brève mise en ligne le 3 octobre 2011