"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440709 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Agression d’un contrôleur SNCF : la CGT Cheminots met en cause le manque de moyens humains

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Agression d’un contrôleur SNCF : la CGT Cheminots met en cause le manque de moyens humains


L’agression d’un contrôleur dans le train 4310 Lyon-Strasbourg, hier jeudi 6 octobre, a soulevé une réaction légitime des personnels de la SNCF qui ont exercé leur droit de retrait conformément au droit du travail.

Pour la CGT Cheminots, cet événement grave "vient s’ajouter à une situation particulièrement dégradée de l’exercice du métier d’ASCT (contrôleur) depuis des mois.

Dans une période où les seuls objectifs financiers poussent à la déshumanisation des gares et des trains, la Fédération CGT des Cheminots tient à attirer l’attention des usagers et des pouvoirs publics sur l’importance de la présence humaine par des cheminots à statut pour garantir la sécurité des voyageurs.

En effet, le manque de moyens humains et matériels impacte les conditions de transport de l’ensemble des usagers et détériore les conditions de travail au quotidien des cheminots. Sans instrumentaliser la situation, la CGT attend de la direction SNCF, au-delà de la sollicitude, de véritables réponses aux exigences des cheminots."


Brève mise en ligne le 7 octobre 2011