"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440100 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Le 11 octobre, contre l’austérité, refusons de payer la crise

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Le 11 octobre, contre l’austérité, refusons de payer la crise


Le 11 octobre, des manifestations sont organisées par l’intersyndicale contre l’austérité, pour l’emploi et les salaires.

Depuis 2008, la crise n’en finit pas de s’éterniser. La dette souveraine qui frappe, plus ou moins fortement tous les pays, est utilisée pour enchaîner les plans d’austérité.

Réduction des salaires, chômage, précarité, pauvreté c’est l’horizon d’une majorité de la population et les services publics peu à peu doivent faire face à la privatisation.

Les gouvernements de l’Union européenne veulent recapitaliser les banques, qui ont déjà reçu de l’argent public il n’y pas si longtemps. Mais de l’argent pour la santé, l’école, les services publics il n’y en a pas.

En Grèce, au Portugal, les salariéEs résistent, font grève, manifestent contre l’amputation de leurs salaires et pensions, les vagues de licenciements.

A Fralib, à la Fonderie du Poitou Alu, dans l’étang de Berre, par exemple, les salariéEs se mobilisent contre la fermeture de leur entreprise, la réduction de leur salaire.

Le 11 octobre, c’est l’occasion de lutter tous ensemble contre les politiques d’austérité.

Une mobilisation prolongée du public et du privé est indispensable pour faire échec aux politiques d’austérité.

Rendez vous :
- à COLMAR à 16 heures devant la préfecture
- à MULHOUSE à 17 heures place de la bourse

Brève mise en ligne le 10 octobre 2011