"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2438063 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
La crise continue, le chantage des spéculateurs aussi

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

La crise continue, le chantage des spéculateurs aussi


L’agence de notation Moody’s met la dette publique française sous surveillance et menace de la priver de son "précieux" AAA.

De son côté, l’Espagne voit sa note de solvabilité abaissée de deux crans, de Aa2 à A1, avec une éventuelle rétrogradation supplémentaire déjà annoncée.

Les agences de notations, élues par personne, contrôlées par personne, sans aucune transparence ne sont que des entreprises privées entièrement au service des spéculateurs et qui prétendent dicter les politiques sociales et économiques.

Qu’elles dégradent une note ou menacent de le faire et les taux d’intérêt à payer aux banques, assurances et fonds divers augmentent … creusant d’autant le déficit et augmentant la dette.

Tous les dirigeants qui se soumettent aux diktats des agences de notation comme le lapin face au cobra sont condamnés à mener, quels que soient leurs discours, des politiques d’austérité de plus en plus brutales.

L’heure est à une vaste mobilisation unitaire, populaire, politique, syndicale, associative pour refuser toutes les mesures d’austérité, pour suspendre immédiatement le paiement de la dette publique et enquêter sur son origine, son contenu et ses profiteurs.


Brève mise en ligne le 19 octobre 2011