"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441847 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Métallurgie en Alsace : mobilisations gagnantes sur les salaires

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Métallurgie en Alsace : mobilisations gagnantes sur les salaires


Alpaci (Imbsheim dans le Bas-Rhin)

Dans le cadre des négociations 2012 et face à la détermination des salariés, la direction a fini par céder :
- 85€ d’augmentation générale ;
- 80€ de prime ;
- Prise en charge d’une partie du repas midi. Ce résultat satisfaisant ne représente pas un simple fait du hasard, au contraire, il est le fruit d’une démarche collective, d’une CGT qui a fait le choix de consulter et de responsabiliser les salariés, pour créer les conditions d’un véritable rapport de forces.

Une campagne de renforcement et de syndicalisation vient d‘être lancée.

Schaeffler (Haguenau Bas-Rhin)

Dans cette entreprise de 2500 salariés, en 2011, plusieurs actions ont été menées à l’initiative de la CGT autour des salaires avec des résultats intéressants. Les négociations 2012 se sont relativement bien passées, la direction cédant assez rapidement aux exigences des salariés, telles que :
- 2,3% d’augmentation générale ;
- 0,7% d’augmentation individuelle ;
- 630€ prime "dividendes".

Concernant la syndicalisation, la CGT continue d’élargir son influence en passant de 180 syndiqués en 2010, à 210 en 2011.

Smart (Hambach Bas-Rhin)

Après 3 mois de négociations intenses, la direction a fini par céder aux exigences des 2200 salariés :
- 3,7% d’augmentation générale avec un minimum à 85€ et un maximum à 125€ bruts ;
- Revalorisation de la prime d’astreinte ;
- Embauche de 20 opérateurs en contrat à durée indéterminée.


Brève mise en ligne le 10 novembre 2011