"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440677 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Fralib : une table ronde et la reprise, vite !

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Fralib : une table ronde et la reprise, vite !


Après leur victoire contre Unilever devant la Cour d’Appel d’Aix le 17 Novembre dernier, les salariés de Fralib ne laissent pas retomber la pression. Bien au contraire, ils seront aujourd’hui devant le comité de groupe France d’Unilever à Paris.

Alors qu’Unilever a affiché de nouveau sa volonté de reprendre l’usine pour la fermer, a de nouveau accusé les salariés d’être responsables de la situation sociale, le travail de solidarité, si important dans cette lutte, est clairement de mise.

Forts de leur victoire et du rapport de force qui y a conduit, les Fralib demandent encore une fois que leur plan de reprise, le seul plan sérieux existant à ce jour, soit soumis à la discussion lors d’une table ronde nationale.

La détermination des salariés et la solidarité populaire ont prouvé que la lutte peut payer, le combat continue.

Le gouvernement doit plier devant la revendication d’une table ronde nationale. Les salariés doivent être entendus, ils sont les mieux à même de décider de l’avenir de LEUR outil de travail.


Brève mise en ligne le 24 novembre 2011