"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2408384 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Licenciements en rafale

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Licenciements en rafale


PSA et le Crédit agricole licencient : respectivement 6000 et 2300 emplois seront supprimés dont 4300 et 850 en France.

Air France s’en défend mais 2000 emplois seraient dans le collimateur.

La construction automobile, les banques, le transport aérien : ce sont de gros secteurs économiques qui n’hésitent pas à traduire dans les faits une politique d’austérité durable par des coupes sombres dans leurs effectifs salariés, que le triple A soit maintenu ou non.

C’est un coup de massue qui s’abat, dans l’automobile, aussi bien sur la tête des intérimaires que des salariés sur des postes permanents à PSA ou dépendant de prestataires extérieurs.

Au Crédit agricole, comme dans d’autres banques, ce sont surtout les employés de la branche financement et investissement qui sont touchés. Alors que leur employeur a empoché beaucoup d’argent, les voilà maintenant virés.

Il y a urgence à unir les luttes contre les suppressions d’emplois, à faire converger les résistances.

Ce ne sont pas les actionnaires qu’il faut engraisser mais les emplois qu’il faut conserver.

C’est possible avec une autre répartition des richesses qui est aujourd’hui de plus en plus inégalitaire.


Brève mise en ligne le 15 décembre 2011