"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2412321 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Mobilisation des salariéEs de Pétroplus

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Mobilisation des salariéEs de Pétroplus


Le groupe suisse Petroplus, qui a racheté cinq de ses raffineries européennes à Shell, dont celle de Petit-Couronne, a annoncé avant-hier que les banques refusaient de lui accorder le moindre crédit supplémentaire.

C’est donc un milliard de dollars attendu par Petroplus qui se retrouve bloqué, ce qui l’empêche de commander du pétrole brut. Petroplus, dont le titre a dévissé en bourse et qui a déjà perdu 98% de sa valeur en 2010, fait planer la menace de la fermeture de tous ses sites !

Ce sont des milliers de salariéEs en Europe, dont 550 à Petit-Couronne, sans compter les centaines de sous-traitants, qui sont directement concernéEs.

A Petit-Couronne, les salariéEs sont engagéEs dans un bras de fer avec leur patron depuis plusieurs semaines déjà, puisque celui-ci avait annoncé en novembre dernier, la fermeture prochaine du secteur des huiles, c’est-à-dire la suppression de 120 emplois.

Ils ont donc décidé mercredi matin, après une assemblée générale, de bloquer toutes les expéditions de carburant, de garder les stocks.

Aucun salarié ne doit faire les frais des magouilles financières des grandes multinationales du pétrole et de la rapacité des banques. Aucun licenciement ! Aucune suppression d’emploi ! Aucune perte de salaire !


Brève mise en ligne le 29 décembre 2011