"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2443221 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Harcèlement à l’école : ne pas en rester à l’affichage médiatique

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Harcèlement à l’école : ne pas en rester à l’affichage médiatique


La fédération CGT de l’Education, Recherche et Culture a pris acte de la volonté du Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative (MENJVA) activement contre le harcèlement scolaire qui touche environ un élève sur dix. Elle se félicite que cette problématique, qui peut conduire certains enfants, victimes de violences physiques, d’injures ou de rumeurs, à des troubles psychologiques, à la dépression, à des conduites suicidaires, voire au refus de toute scolarité, soit enfin une préoccupation ministérielle.

Toutefois, elle regrette vivement que l’engagement du ministre n’ait pas été jusqu’à penser l’élaboration d’un volet de cette campagne sur le harcèlement qui touche aussi les personnels. Les adultes de la communauté éducative ne sont effectivement pas épargnés par de telles pratiques comme le prouvent les dernières enquêtes qui dénoncent l’augmentation du taux de "burn out" des professeurs, phénomène notamment dû à la dégradation de leurs conditions de travail et aux pressions exercées par leur hiérarchie.

De plus, alors qu’Eric Debarbieux, l’un des experts sollicités sur cette question par le MENJVA, énonce que "derrière chaque situation de harcèlement il y a le refus et la peur d’une différence", la FERC CGT regrette que sous couvert de cette campagne médiatique le ministère ait décidé de ne plus mettre en exergue la lutte contre les discriminations à l’Ecole. Ainsi, le Conseil Scientifique, dont finalement M. Héran a refusé la présidence, et dont la FERC CGT n’attendait déjà pas grand chose, ne verra pas le jour. Selon un représentant du cabinet du ministre, il en va de même des groupes de travail spécifiques à chaque discrimination auxquels devaient être associés les partenaires institutionnels (organisations syndicales de personnels et d’élèves, fédérations de parents d’élèves). Le désengagement du MENJVA dans l’organisation et la promotion des semaines d’éducation contre le racisme n’était déjà pas un signe encourageant, mais voila deux engagements du ministre qui ne seront pas mis en application.

La FERC CGT partage l’avis d’Eric Debarbieux quand il affirme que la campagne ne sera efficace que si les personnels, notamment les enseignants, "sont formés" aux problématiques de harcèlement et de discrimination, et "ce dès leur formation initiale".

La FERC CGT attend du ministère une politique encore plus à l’offensive, notamment en ce qui concerne la lutte contre l’ensemble des discriminations, que ces dernières s’exercent à l’encontre des jeunes (élèves et étudiants), des parents ou des personnels.

Elle entend que le ministère fasse montre d’exemplarité en la matière en étendant la lutte contre le harcèlement aux élèves sans papiers et à leurs parents en les protégeant des expulsions ainsi qu’aux enseignants en situation irrégulière menacés de renvoi dans leur pays.


Brève mise en ligne le 25 janvier 2012