"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2411048 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Le droit au logement pour tous : c’est urgent

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Le droit au logement pour tous : c’est urgent


Le droit à un logement durable de bonne qualité pour tous est une urgence, comme le droit à l’éducation, qui doit être au cœur des mobilisations sociales.

L’actualité, particulièrement en cette période de froid, nous rappelle que c’est un droit fondamental constamment bafoué. En témoigne les familles expulsées de deux squats de Saint-Denis, il y a plusieurs semaines, dont la situation n’est toujours pas réglée.

10 millions de personnes sont touchées par la crise du logement, selon la fondation Abbé Pierre, et parmi elles 3,6 millions sont pas ou très mal logées.

C’est autant de drames humains que le gouvernement n’a absolument pas pris en compte. Sa politique du logement est une faillite complète. La loi Dalo est en souffrance et ne peut s’appliquer faute de logements en nombre suffisant, les budgets des centres d’hébergement et d’insertion ont été sabrés. Résultat : la flambée des prix qu’il s’agisse des loyers ou des tarifs de l’immobilier et toujours autant de personnes en mal de logement.

Il est grand temps de prendre des mesures radicales pour faire du logement une priorité sociale :
- la mise en œuvre de la loi de réquisition des logements vides et l’interdiction des expulsions sans relogement préalable ;
- la création d’un grand service public du logement car le marché n’a pas de vertus régulatrices comme voudrait nous le faire croire le gouvernement ;
- la construction d’un million de logements sociaux de toute urgence ;
- le plafonnement des loyers à 20% du revenu des locataires ;
- l’application de la loi SRU dans toutes les localités, notamment.


Brève mise en ligne le 1er février 2012