"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2410518 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Hôtel Méridien (Nice) : signature d’un accord sur l’égalité des droits des familles homoparentales

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Hôtel Méridien (Nice) : signature d’un accord sur l’égalité des droits des familles homoparentales


C’est une première en France ! Le 31 janvier 2012, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires a été ratifié par l’ensemble des organisation syndicale (CGC-FO-CFDT et CGT) de l’hôtel "Le Méridien" de Nice l’ "Accord d’Entreprise " sur l’Egalité des Droits des Familles Homoparentales initié par la CGT via son collectif confédéral de lutte contre les discriminations LGBT au travail.

2011 avait vu la reconnaissance par l’hôtel, du mariage de deux personnes de même sexe, (après celle du PACS), en leur octroyant le même nombre de jours de congés que pour le mariage hétérosexuel. Bien évidemment, la législation de notre pays ne reconnaissant pas le "mariage homo", cela s’adresse aux employéEs ou aux conjoints des employéEs ayant une double nationalité ou de nationalité européenne, dont le pays a légalisé ce type de mariage. L’hôtel "Le Méridien" de Nice, pionnier dans la reconnaissance du couple de même sexe chez ses salariéEs, a su par là-même, démontrer, que l’obtention de son label "Gay Confort" dans le cadre de " Nice, irisée naturellement", va au-delà de son savoir faire en matière d’accueil et d’attente de la clientèle LGBT(Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres). Cet engagement ne ne pouvait s’arrêter à mi chemin vue la volonté des parties d’aller jusqu’à la reconnaissance ultime : "Des Différences dans l’Indifférence des Droits". C’est chose faite !


Brève mise en ligne le 6 février 2012