"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2437916 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Travail du dimanche : stop ou encore ?

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Travail du dimanche : stop ou encore ?


Les fédérations CGT, CFTC, SUD, Unsa du Commerce et le Syndicat des Commerces et Services viennent de réagir à l’annonce par le candidat-Président de sa volonté en cas de réélection, "de poursuivre les assouplissements déjà réalisés en matière d’ouverture dominicale".

Communiqué

Cette mesure, dans la droite ligne de la loi Mallié de 2009 qui vient de faire l’objet d’un rapport parlementaire des plus nuancés, serait supposée être favorable, à la fois, à la croissance, à l’emploi, au pouvoir d’achat des salariés et à l’attrait touristique de notre pays : excusez du peu et ce alors que les rapports du CESE et du CREDOC ont démontré le contraire !

Cette promesse de campagne faite aux employeurs du commerce démontre, à l’inverse, que ces derniers ne sont pas insensibles aux multiples actions de défense du repos dominical, menées avec succès ces dernières années par nos organisations respectives.

La énième réhabilitation de "la valeur travail" par le Président-candidat devrait plutôt conduire ce dernier à augmenter véritablement le SMIC, ce qu’il s’est toujours refusé à faire depuis qu’il a été élu, et à juguler le temps partiel imposé, majoritaire dans nos professions.

Les organisations syndicales du commerce signataires réaffirment leur opposition au travail dominical et leur attachement à ce que les salariés puissent librement mener leur vie familiale, associative, culturelle, sportive etc. y compris le dimanche !


Brève mise en ligne le 21 février 2012