"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2407010 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Pour le maintien du site et des emplois à Florange

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Pour le maintien du site et des emplois à Florange


Quelques centaines de sidérurgistes de ArcelorMittal ont occupé, lundi 20 février, les bureaux de la direction de l’usine sidérurgique de Florange.

Décidés à lutte sur la durée, ils ont installé un village de la résistance et de la solidarité sur le site de l’entreprise.

Alertés par la décision d’ArcelorMittal de ne pas faire redémarrer les deux hauts-fourneaux à l’arrêt, ils ont décidé de passer à l’action pour le maintien du site et des 5000 emplois.

Une fois de plus, ce sont les salariés qui trinquent. ArcelorMittal a dégagé un bénéfice de 1,7 milliards d’€ en 2011 et les actionnaires voient leurs dividendes maintenus.

Alors qu’ArcelorMittal a décidé de fermer deux usines en Europe, avec à la clef 6000 suppressions d’emplois, la solidarité doit s’exercer à l’égard des sidérurgistes de Florange.

Chacun se rappelle que les promesses de président-candidat en 2008 n’ont pas empêché la fermeture de Gandrange !

Seule la lutte des sidérurgistes de Florange et la solidarité permettront de construire le rapport de force pour faire plier ArcelorMittal.


Brève mise en ligne le 21 février 2012