"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439862 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Turquie : libération d’un des 97 journalistes emprisonnés

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Turquie : libération d’un des 97 journalistes emprisonnés


La libération de Dogan Yurdakul, un des 97 journalistes turcs actuellement emprisonnés suite à des opérations anti-terroristes décrétées par le gouvernement d’Ankara, a été saluée par le syndicat national des journalistes CGT.

Le SNJ-CGT avait pris l’initiative, dans le cadre de la campagne lancée par la Fédération européenne des journalistes (FEJ), de "parrainer" Dogan afin de lui témoigner la solidarité et de tout mettre en œuvre avec les syndicats turcs de journalistes et ses défenseurs afin qu’il puisse au plus vite recouvrer la liberté et reprendre son activité professionnelle. Le SNJ-CGT estime que "cette première victoire montre que la lutte et la solidarité sont payantes. Nous resterons vigilants pour la suite concernant Dogan Yurdakul. Mais il est clair que pour le SNJ CGT il faut continuer le combat et obtenir la remise en liberté de tous les journalistes injustement détenus. Les autorités turques doivent se résoudre enfin à ce que le droit à l’information soit assuré de façon pleine et entière et qu’elles libèrent les journalistes qui sont emprisonnés."


Brève mise en ligne le 24 février 2012