"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2437910 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Enquêteurs Insee : le conflit dure pour les salaires et le statut

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Enquêteurs Insee : le conflit dure pour les salaires et le statut


Le mardi 13 mars devrait constituer un nouveau temps fort dans le long conflit qui oppose les enquêtrices et enquêteurs de l’Insee à la direction de l’institut. Le contentieux porte sur les salaires et le statut de ces salariés pigistes.

Une grève sans précédent secoue l’Insee. En effet, ces précaires, essentiellement des femmes, revendiquent une rémunération correcte pour leur futur statut. Ce mouvement a débuté début novembre, et s’amplifie au fil des semaines.

Elles et ils revendiquent également l’application de la loi Sauvadet sans conditions défavorables qui les précariseraient davantage.

C’est pourquoi :
- l’indice des prix est fortement perturbé suite à une grève depuis le mois de novembre
- les chiffres du chômage de juin seront perturbés. En effet, les enquêtes non collectées actuellement pour fait de grève auraient dû servir à faire ses calculs.

Après 3 semaines de rupture des négociations par la direction, le nouveau directeur général de l’Insee, Jean-Luc Tavernier, arrivé en début de semaine, a brièvement reçu l’intersyndicale et des représentant-e-s des enquêtrices et enquêteurs jeudi 8 mars. Il a enregistré les revendications, sans s’engager à ce stade. Il a formé le vœu que la loi Sauvadet ne défavorise pas les enquêtrices et enquêteurs. Le volet rémunération n’a donné lieu à aucune ouverture. Rappelons que la rémunération proposée par l’Insee est très proche du Smic pendant plus des dix premières années de carrière.

Les enquêtrices et enquêteurs attendent donc maintenant des engagements fermes et écrits de la part de la direction de l’Insee et des ministères Economique et Financier.


Brève mise en ligne le 12 mars 2012