"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2410942 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Clinique Montréal (Carcassonne) : la grève sur fond de profits maxi et salaires mini

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Clinique Montréal (Carcassonne) : la grève sur fond de profits maxi et salaires mini


En grève depuis mardi à minuit, les infirmières, aides-soignantes, agents de service hospitalier et administratifs de la polyclinique Montréal ont décidé de reconduire leur mouvement aujourd’hui 4 avril. Hier, une assemblée générale réunissait près de 80 personnes après une manifestation dans les rues de Carcassonne, en direction de la préfecture de l’Aude et de l’Agence régionale de santé.

Le conflit porte sur les augmentations de salaire jugées indignes. Les revendications portent sur une hausse de 10 à 30 points d’indice selon les catégories de personnel, soit 205€ nets mensuels pour les infirmières, 137€ pour les aides-soignantes et préparateurs en pharmacie, 103€ pour les administratifs et 68,50€ pour les agents de service hospitalier.

Le syndicat CGT s’appuie sur une étude du cabinet Secafi qui indique que la polyclinique a dégagé plus d’un million d’euros de bénéfices en 2011. Selon Magali Astruc, secrétaire départementale de la CGT Santé et Action sociale, "en 2007, 1€ de masse salariale produisait 1,93€. En 2010, 1€ de masse salariale a rapporté 2,23€". Au prix d’une dégradation des conditions de travail.


Brève mise en ligne le 4 avril 2012