"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2438108 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
SNET : une mobilisation historique et victorieuse

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

SNET : une mobilisation historique et victorieuse


A l’appel des 4 fédérations syndicales CGT, FO, CGC et CFTC, plus de 400 salariés de la SNET se sont rassemblés devant le siège social de la SNET/Eon à Paris afin de faire entendre leur colère et leur indignation directement à leur PDG, Luc Poyer, représentant d’Eon seul actionnaire, qui ne leur offre aucune perspective d’avenir.

Les salariés ont démontré leur détermination à gagner sur leurs revendications : obtenir les investissements nécessaire permettant la pérennisation de l’emploi et de tous les sites de production.

Cette manifestation sans précédent dans l’histoire de la SNET a reçu aussi le soutien de certains élus locaux et nationaux, présents lors de cette journée.

Face au rapport de force créé par les salariés, la direction d’Eon France a retiré son projet de suppressions d’emplois et de fermeture de sites prévus en 2013 et s’est engagé à :
- étudier les rapports des experts SECAFI et IED proposant des projets alternatifs qui, moyennant des investissements nécessaires, rendent possible des perspectives industrielles et sociales sur l’ensemble des sites de la SNET ;
- intégrer les protocoles de fins de conflits de 2010 ;
- analyser la possibilité de faire fonctionner les groupes de productions au-delà de 2015 au vue de l’offre de reprise ;
- faire un point zéro sur la situation de l’entreprise lors du CCE du mois de juin en ayant travaillé en amont avec les organisations syndicales et les experts.

Cette mobilisation a été organisée dans le cadre de la tenue d’un comité central d’entreprise qui devait avaliser la fermeture de 5 unités de production provoquant ainsi la suppression de 535 emplois directs.

Il aura fallu plus de 5 heures de négociations face à une direction persistant sur sa volonté de fermeture et de plan social, incapable de prendre une seule décision, un actionnaire complètement absent et fuyant ses responsabilités et faisant appel aux forces de l’ordre. C’est une victoire pour les salariés de la SNET qui ce matin encore étaient officiellement sous le coup d’un licenciement.

La bataille n’est pas finie !


Brève mise en ligne le 4 avril 2012