"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440095 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Harcèlement sexuel : une décision scandaleuse

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Harcèlement sexuel : une décision scandaleuse


Le conseil constitutionnel vient de décider l’abrogation de la loi existante contre le harcèlement sexuel, car elle ne "définit pas les crimes et délits en termes suffisamment clairs et précis."

Une mesure constitutionnelle visant à empêcher l’arbitraire est donc totalement détournée pour envoyer les femmes se plaindre ailleurs.

La nature même du harcèlement sexuel est de prendre des formes très variées et insidieuses. La prouesse du harceleur est précisément la capacité incroyable à faire comprendre ses intentions au travers des choses les plus quotidiennes et anodines.

Cette décision est un recul grave des droits des femmes et son application immédiate laisse des milliers de femmes ayant engagé des poursuites dans une situation d’injustice intenable. Il faut changer la loi sur le harcèlement sexuel pour renforcer le droit des victimes, pas pour dédouaner les soi-disant "bons vivants" et autres "grivois".

Soyons solidaire de l’ensemble des revendications portées par l’Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail (AVFT) qui appelle à un rassemblement demain devant le conseil constitutionnel 2 rue de Montpensier, Paris, 1er, à Palais Royal à 11 H samedi 5 mai.


Brève mise en ligne le 4 mai 2012