"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406646 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Une vague de licenciements annoncée

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Une vague de licenciements annoncée


Ce que tout le monde pressentait est en train d’être confirmé : le gouvernement précédent aurait obtenu des grands patrons le report des plans sociaux après la séquence électorale.

C’est ainsi qu’AIR FRANCE ouvre le bal avec un plan de 5000 licenciements à venir. Et derrière des plans sociaux à la SNCM (800), PSA (4000), AREVA (1000), GOODYEAR (800), PETROPLUS (550), GROUPE HERSANT (150), PREVENT GLASS (290), PRESSTALIS (800), CARREFOUR (3000)… vont, entre autres, allonger cette liste noire.

Le nouveau gouvernement penchés sur ces dossiers, hérite immédiatement de cette situation sur laquelle il va être jaugé. Pour le moment il se refuse à garantir aux salariés le maintien des emplois. Il n’envisage que des mesures à la marge qui ne modifieront pas vraiment le cours des choses : plus de pouvoirs juridiques aux salariés pour résister et quelques possibles facilités pour les repreneurs concurrents.

Cette situation mérite une riposte massive. Il est plus qu’urgent que l’ensemble des salariés des entreprises concernées se mobilise, dans la rue, pour exiger le refus des plans sociaux, l’interdiction des licenciements avec comme première initiative, une montée nationale de tous pour la garantie de l’emploi.


Brève mise en ligne le 23 mai 2012