"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431316 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Education-Recherche-Culture : lettre ouverte à François Hollande

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Education-Recherche-Culture : lettre ouverte à François Hollande


La fédération de l’Éducation, de la Recherche et de la Culture (FERC CGT) a adressé à François Hollande une lettre ouverte, jeudi 24 mai 2012, qui porte ce projet éducatif ambitieux de la CGT d’un accès au monde de la connaissance qui s’étend de la maternelle aux études supérieures. Projet qui doit prendre aussi en considération l’éducation populaire, la formation professionnelle, la recherche publique et la culture.

La FERC-CGT estime que les services publics, qui par essence ne peuvent être soumis à des critères de rentabilité et de concurrence, doivent être développés et promus dans la société. "Ils représentent un investissement pour l’avenir." La fédération de l’Éducation, de la Recherche et de la Culture interpelle donc le nouveau gouvernement et lui demande de donner plus de moyens aux besoins humains et financiers, à la formation des personnels et à la recherche pédagogique. L’organisation propose notamment la réaffirmation de la mixité scolaire, le maintien et l’amélioration du statut général de la fonction publique, la revalorisation de la carrière des personnels de la communauté éducative, une formation tout au long de sa vie… Elle revendique la création d’un grand service public de la formation professionnelle, de la qualification, de la certification et de l’orientation piloté par l’Etat. Enfin elle dénonce la précarité, les conditions de travail dégradées, le stress au travail… qui touchent de nombreux secteurs.

Cliquez ici pour lire la lettre ouverte


Brève mise en ligne le 25 mai 2012