"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2412371 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Sevelnord : la CGT dénonce le chantage pour le nouvel utilitaire de PSA

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Sevelnord : la CGT dénonce le chantage pour le nouvel utilitaire de PSA


Le syndicat CGT de Sevelnord a dénoncé ce mercredi le "chantage" de la direction demandant aux syndicats des "concessions" pour permettre au site à l’avenir incertain d’obtenir la production d’un nouveau véhicule utilitaire.

"Il faut faire de nombreuses concessions sur les salaires, sur les horaires de travail, etc, pour pouvoir éventuellement obtenir le nouveau véhicule", dénonce le secrétaire de la CGT Sevelnord Ludovic Bouvier. Ainsi, vendredi 25 mail, le directeur du site a indiqué aux organisations syndicales que la direction de PSA voulait "négocier des modalités d’amélioration de la performance et de la compétitivité de Sevelnord", assure la CGT. Ce véhicule pourrait être fabriqué par PSA dans son usine de Vigo, en Espagne, ou à Sevelnord. Par ailleurs, le syndicat CGT indique que la direction aurait confirmé aux syndicats "qu’il n’y aurait plus de partenariat tel qu’on le connaissait aujourd’hui avec Fiat, mais un gros constructeur qui nous achèterait des lots de voitures, au travers d’un accord passé avec PSA". Cela devrait être d’abord le cas avec Toyota. "Ce serait la première fois en France qu’un constructeur automobile, Toyota, demande à un autre constructeur de lui fabriquer des voitures, estampillées par la suite. Donc, on deviendrait des prestataires de service de Toyota", affirme le responsable syndical.


Brève mise en ligne le 30 mai 2012