"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Voeux 2018

    La section syndicale CGT de l’Adapei-Papillons Blancs d’Alsace vous présente ses meilleurs vœux de Liberté, d’Égalité, de Solidarité, de Justice et de Paix…

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2486706 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le lundi 5 février 2018
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Commerce alimentaire (Haute-Garonne) : NON au retour de l’ouverture dominicale

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Commerce alimentaire (Haute-Garonne) : NON au retour de l’ouverture dominicale


Le syndicat du commerce et services CGT de la Haute-Garonne tire la sonnette d’alarme après l’arrêt du tribunal administratif de Toulouse qui autorise de nouveau l’ouverture des magasins alimentaires, quelle que soit leur taille, le dimanche jusqu’à 13 heures.

"Ceci va à l’encontre de l’accord départemental qui limite l’ouverture des magasins de plus 400 m2 à deux dimanches, proteste le syndicat. La CGT commerce est farouchement opposée au travail du dimanche. La cohésion sociale nécessite plus que jamais de conserver un ciment qui tient encore notre société. Ce jour commun permet de maintenir une vie familiale, sociale, personnelle… Par ailleurs l’opération des ouvertures de magasins le dimanche n’est pas rentable puisque les moyens des ménages n’augmentent pas, ils se déplacent juste sur la semaine. En ce moment de baisse du pouvoir d’achat, ce n’est pas travailler tous les dimanches dont les salariés du commerce ont besoin. Ils ont besoin de gagner plus en augmentant significativement les salaires."


Brève mise en ligne le 28 juin 2012