"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406425 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Informatique : Hewlett-Packard dégraisse et sert les actionnaires

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Informatique : Hewlett-Packard dégraisse et sert les actionnaires


Le plan de réduction d’effectifs lancé fin mai par le géant américain de l’informatique Hewlett-Packard (HP) doit se traduire en France par la suppression d’environ 520 postes d’ici 2014, selon les syndicats.

La direction de HP a annoncé le 23 mai la suppression de 27000 emplois dans le monde d’ici au 31 octobre 2014, dont 9000 dès cette année, afin de soutenir son redressement. Lors d’un comité d’entreprise exceptionnel, la direction de HP France a fait part lundi aux syndicats des conséquences de ce plan dans l’Hexagone. "Il est envisagé une réduction de l’ordre de 520 postes à l’horizon de la fin de l’année 2014, qui s’effectuera sur la base de départs volontaires et d’un dispositif exclusif de pré-retraite", écrit la direction de HP France dans un communiqué, précisant que "la procédure d’information-consultation des différentes instances représentatives va débuter".

"Il n’y a que 210 embauches sur trois ans, donc il y a une perte sèche de 310 emplois en France", a relevé Myriam Martinet (CGT), jugeant cet état de fait "inacceptable dans la mesure où HP a augmenté sa distribution de dividendes (aux actionnaires) cette année". Selon elle, la direction d’HP avait annoncé des réductions d’effectifs de l’ordre de 8% au niveau mondial et d’un peu plus de 10% au niveau européen.


Brève mise en ligne le 3 juillet 2012