"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2411327 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Nettoiement Grand Lyon : un salarié s’immole suite à une sanction

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Nettoiement Grand Lyon : un salarié s’immole suite à une sanction


Un agent du service de nettoiement du Grand Lyon a tenté de mettre fin à ses jours, jeudi 19 juillet dernier, en s’immolant par le feu. Selon la CGT, c’est la réorganisation en cours au sein de son service qui serait à l’origine de ce drame.

L’homme, âgé de 47 ans, brulé à 80%, est actuellement hospitalisé au centre des grands brûlés à Lyon.

"Il aurait fait remonter des observations et exprimé des points de vue qui n’ont pas plu à sa hiérarchie", explique Armand Creus, délégué syndical CGT du site.

Envoyé en conseil de discipline deux semaines avant les faits, il n’avait pas été sanctionné, mais l’autorité territoriale en a décidé autrement. C’est en prenant donc connaissance de ce retournement de situation et de l’avis du conseil de discipline, jeudi dernier, que cet agent de maîtrise a commis cet acte tragique.

Pour la CGT Grand Lyon qui a assuré à cet agent, à sa famille et à ses proches toute sa solidarité, "on ne peut passer sous silence plusieurs éléments liés à la souffrance au travail."

La CGT et les autres organisations du site alertent depuis de longs mois sur "la nécessité de ne pas conduire des réorganisations lourdes à marche forcée, avec un management de commandement autoritaire." Au contraire, "il faut, selon les organisations syndicales plus que jamais écouter les collectifs de travail et ouvrir de vraies discussions avec les syndicats sur la prévention des risques et de la santé au travail."


Brève mise en ligne le 23 juillet 2012