"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406875 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Doux : quel avenir pour le groupe volailler ?

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Doux : quel avenir pour le groupe volailler ?


Le pôle frais du groupe volailler Doux, placé en redressement judiciaire début juin, est liquidé. Mercredi 1er août, le Tribunal de commerce de Quimper a pris cette décision, et a annoncé dans le même temps le maintien de la période d’observation pour les autres sociétés du groupe. Les repreneurs du pôle frais ont jusqu’au 10 août prochain pour déposer leur offre.

La situation est inquiétante, pour le syndicat CGT, qui ne peut imaginer "autant de monde au chômage alors que le secteur est porteur". Propriétaire du célèbre Père Dodu, Doux emploie environ 4000 personnes, fait travailler quelque 800 éleveurs, sans compter les salariés des sociétés de transports, ainsi que les fournisseurs et les sous-traitants. Le pôle frais représente plus de 1700 CDI et CDD, notamment dans les abattoirs, répartis sur neuf sites en France.


Brève mise en ligne le 2 août 2012