"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2412400 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Il y a 16 ans, l’évacuation de l’église St Bernard : manifestation unitaire le 1er septembre

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Il y a 16 ans, l’évacuation de l’église St Bernard : manifestation unitaire le 1er septembre


Il y a 16 ans, le 23 août 1996, les 300 sans papiers, hommes, femmes et enfants réfugiés dans l’église Saint Bernard à Paris étaient évacués dans la violence…

A l’époque, 30000 manifestants indignés ont obtenu une vague de régularisations. Mais l’exploitation des travailleurs sans papiers a perduré, avec la complaisance des gouvernements successifs, tandis que la politique de "quotas d’expulsions" mise en place par N. Sarkozy désignaient dans le même temps les travailleurs migrants (avec ou sans papiers) et plus largement les étrangers comme responsables du chômage, de l’insécurité, de la fraude, des trafics, dans la plus pure ligne de l’extrême droite.

Les électeurs ont sanctionné cette politique répressive.

Afin de rappeler au gouvernement actuel ses engagements de campagne et faire la preuve que les sans papiers, travailleurs sans papiers, organisations syndicales, associations et collectifs restent encore et toujours mobilisés depuis l’évacuation de l’église Saint Bernard, un appel unitaire à manifester a été lancé.

La CGT, avec d’autres syndicats, associations et collectifs de sans papiers appellent donc un à rassemblement le samedi 1er septembre pour demander la régularisation des travailleurs sans papiers, la fermeture des centres de rétention administrative, l’arrêt des contrôles au faciès et des expulsions et l’égalité de traitement entre français et étrangers dans les études comme au travail.

La manifestation débutera à 14h30 Place de la République pour se rendre à l’église Saint Bernard (Paris XVIII).


Brève mise en ligne le 24 août 2012