"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440091 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Magasins Carrefour : suppressions de 500 à 600 postes

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Magasins Carrefour : suppressions de 500 à 600 postes


Le groupe de distribution Carrefour, premier employeur privé de France, a annoncé mercredi un plan de suppression de 500 à 600 postes administratifs en France (sur les 7000 que compte le groupe), via un plan de départs volontaires.

Les sites touchés sont les neuf sièges du groupe, et principalement les plus gros comme ceux de Boulogne-Billancourt (Haut-de-Seine), Massy-Palaiseau (Essonne) et Evry-Courcouronnes (Essonne).

La direction de Carrefour, s’est refusée à tout commentaire "pour le moment" sur le plan de restructuration mais les syndicats du groupe attendent plus de précisions aujourd’hui de la part du nouveau PDG de Carrefour, Georges Plassat, qui doit présenter les résultats semestriels du groupe.

La CGT a dénoncé avec force ces nouveaux licenciements boursiers et rappelle que ce sont près de 20000 suppressions d’emplois, précédées d’aucune d’information précise et objective sur la stratégie des entreprises du groupe qui symbolisent l’ère Olofsson, le prédécesseur de Georges Plassat.


Brève mise en ligne le 30 août 2012