"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439717 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Seine-Saint-Denis : l’emploi sacrifié, ce n’est pas une fatalité

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Seine-Saint-Denis : l’emploi sacrifié, ce n’est pas une fatalité


Communiqué commun des organisations départementales CGT, CFDT, FO, UNSA, Solidaires, FSU

Le département de la Seine-Saint-Denis paie un lourd tribut en matière de suppressions d’emplois. Les plans sociaux se succèdent les uns après les autres : Air France, PSA Aulnay, Sanofi, Presstalis… et ainsi que dans les entreprises sous-traitantes de tous les secteurs industriels. Si on laisse faire, ce sont plusieurs milliers d’emplois qui seront détruits dans le secteur privé, ce qui aura aussi des conséquences négatives pour l’emploi public, alors que notre département subit déjà un chômage de masse depuis plusieurs années.

Nous refusons ce véritable séisme économique et social pour notre département et exigeons le maintien du site de PSA Aulnay.

Il n y a pas de fatalité à voir les usines fermer les unes après les autres ! Il faut changer de politique industrielle en France dans l’intérêt de notre région (première région industrielle française) et de notre département. Car un emploi industriel c’est 3 emplois créés dans les autres secteurs de l’économie. Il faut imposer une nouvelle répartition des richesses créées par le travail pour que cela profite aux salaires à l’emploi et non plus à la finance : c’est une question de volonté politique !

Le secteur industriel doit être défendu et développé pour répondre aux exigences de développement durable et s’adapter aux nouveaux modes de vie et de consommation en tenant compte des transitions énergétiques. C’est un secteur d’avenir, qui doit et peut continuer d’irriguer l’économie du pays et du département.

Pour la défense et le développement de l’emploi en Seine-Saint-Denis : Meeting unitaire le samedi 29 septembre à 14 heures à Aulnay quartier de la Rose des vents (cité des 3000) Place Jupiter


Brève mise en ligne le 21 septembre 2012