"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406753 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Procès AZF : la cour d’appel condamne l’industriel pour homicides involontaires

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Procès AZF : la cour d’appel condamne l’industriel pour homicides involontaires


La cour d’appel de Toulouse a condamné l’exploitant de l’usine Grande Paroisse, sous-filiale du groupe Total, et son ex-directeur Serge Biechlin, pour homicides involontaires, considérant que l’explosion de l’usine AZF en septembre 2001 était bien dûe à un accident chimique provoqué par des négligences.

M. Biechlin a été condamné à 3 ans de prison dont deux ans avec sursis et 45000€ d’amende. Grande Paroisse a été condamné à 225000€ d’amende, la peine maximale.

La cour a suivi l’accusation, attribuant la catastrophe, qui a fait 31 morts et 2 500 blessés, à un accident chimique dû au mélange de deux produits incompatibles et est allée au-delà des réquisitions de l’avocat général dans le cas de Serge Biechlin contre lequel étaient requis 18 mois avec sursis et 15000€ d’amende.

En première instance le tribunal avait été sévère pour l’organisation de la sécurité dans l’usine mais avait prononcé une relaxe, faute d’avoir de preuve matérielle validant la piste retenue par les experts judiciaires.

Cette fois, la cour a estimé que des manquements dans la gestion des déchets avaient permis la rencontre de produits incompatibles et provoqué la catastrophe.

La défense de l’ex-directeur de l’usine AZF et de Grande Paroisse a annoncé son intention de former un pourvoi en cassation.

(Lire le communiqué commun de la Confédération de la Fédération Nationale des Industries Chimiques et de l’Union départementale de Haute-Garonne)


Brève mise en ligne le 24 septembre 2012