"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442230 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Embauches à la SNCF : des recrutements ? Mais combien de départs ?

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Embauches à la SNCF : des recrutements ? Mais combien de départs ?


Les fédérations CGT et CFDT des cheminots ont mis en garde lundi contre les les annonces en trompe-l’oeil de la SNCF, qui vient de faire savoir qu’elle allait recruter 10000 personnes en 2012, soulignant que l’établissement public (Epic) pourrait continuer à perdre des emplois.

La CGT tient à souligner que "les 10000 recrutements annoncés se feront sur le périmètre du groupe SNCF qui recouvre l’Epic SNCF (l’entreprise historique), mais également sur ses 923 filiales et invite à faire attention aux doubles discours : dans les faits, la SNCF ne prévoit que 5300 recrutements en 2012 pour l’Epic, alors que 6900 cheminots doivent quitter l’entreprise. Par ailleurs, l’Epic a perdu 10000 postes au cours des cinq dernières années, les effectifs de cheminots étant passés de 90% des effectifs du groupe en 2007 à 62,7% en 2012."


Brève mise en ligne le 25 septembre 2012