"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2411008 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Sanofi : des centaines de salariés attendus mercredi en manif à Paris

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Sanofi : des centaines de salariés attendus mercredi en manif à Paris


Les salariés de Sanofi sont appelés à manifester demain mercredi à Paris (*), alors qu’un comité de groupe France, prévu le même jour à Gentilly pour dévoiler les grandes lignes de la réorganisation de l’entreprise pharmaceutique. Depuis le 25 septembre la direction du groupe a annoncé que la restructuration en France impliquerait la suppression de 900 postes d’ici 2015, mais les syndicats estiment que ce chiffre est sous-évalué.

(*) Le cortège partira de la rue La Boétie, où se trouve le siège du groupe, en direction de l’Assemblée nationale.

Cette manifestation fait suite aux différentes mobilisations organisées dans toute la France, notamment à Toulouse et Montpellier, depuis le 5 juillet, date à laquelle la direction a annoncé son plan, qui menaçait entre 1.250 et 2.500 postes.

Depuis le 25 septembre la direction du groupe a annoncé que la restructuration en France impliquerait la suppression de 900 postes d’ici 2015, mais les syndicats estiment que ce chiffre est sous-évalué. La direction entendait présenter son plan lors des comités centraux d’entreprise (CCE) extraordinaires de branche convoqués le 25 septembre, mais elle avait été contrainte d’y renoncer en raison l’absence des syndicats qui avaient dénoncé l’irrégularité de la convocation par la direction, qui ne comptait remettre les documents sur ses intentions que lors de la réunion et non au préalable comme le prévoit le code du travail.

Un nouveau rendez-vous est fixé au 11 octobre, date des prochains CCE pour au moins quatre sociétés du groupe, dont la branche recherche.

En outre, le 12 octobre, une réunion devrait rassembler l’intersyndicale, le gouvernement, la direction et des élus.

A Toulouse, les élus font bloc

Les élus de la ville de Toulouse ont fait bloc vendredi en conseil municipal dans l’opposition à une possible fermeture du site de Sanofi Le site de Sanofi à Toulouse, qui emploie environ 640 personnes, est menacé depuis que la direction du groupe, malgré des bénéfices considérables, a annoncé son projet de réorganisation concernant notamment ses activités de recherche.

A Montpellier, pas de développement sans recherche

L’intersyndicale de Sanofi à Montpellier (CGT, CFDT, CGC, Sud et CFTC) a estimé mardi 25 septembre, qu’on ne pouvait pas transformer le site de Montpellier en centre de développement en supprimant le centre de recherches. Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé mardi une réorganisation de ses activités en France, avec 900 suppressions de postes d’ici 2015, qui se traduira pour le site de Montpellier (qui emploie 1165 personnes en CDI et CDD) par "une évolution progressive vers un centre stratégique dédié au développement". "On ne peut concevoir de centre de développement sans centre de recherches. Il ne peut y avoir développement sans recherches et inversement", a affirmé le délégué CGT Alain Jouanen, soulignant que ce qui "fait le développement, c’est la découverte d’une molécule". "Il y a des allers-retours permanents entre la recherche et le développement. Car pour développer une molécule, il faut souvent la faire évoluer pour le client et cela c’est la recherche qui en a la charge", a-t-il insisté.


Brève mise en ligne le 2 octobre 2012