"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2437902 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Conforama : les salariés mobilisés contre la suppression de 288 postes

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Conforama : les salariés mobilisés contre la suppression de 288 postes


A l’occasion de l’inauguration d’un magasin Conforama à proximité des Champs-Elysées, plusieurs centaines de salariés de l’enseigne ont manifesté, à l’appel d’une intersyndicale CGT, CFDT, FO et CGC, ce jeudi, contre le plan de suppression de 288 poste dans le service après-vente décidé par la direction. Une trentaine de magasins de province, sur les quelque 200 que compte le groupe, étaient également touchés par le mouvement, notamment par des débrayages.

Le secrétaire du Comité central d’entreprise et délégué syndical CGT Manuel Marini a dénoncé "un investissement pharaonique de la direction dans ce magasin parisien alors que dans le même temps le groupe est en train de détruire des centaines d’emplois".

La direction de Conforama a déclaré, quant à elle, que "la restructuration du service après-vente est liée à une baisse d’activité de 40% depuis 2006" et insisté sur le fait que "70 créations de postes sont prévues dans le cadre du plan de réorganisation", portant le solde net des suppressions de postes à 218.

Ce plan a en effet été annulé une première fois fin septembre par le tribunal de grande instance de Meaux, mais la direction a présenté un nouveau plan le 17 octobre, prévoyant le même nombre de suppressions de postes, complété en matière de reclassement.

Les syndicats ont de nouveau assigné Conforama devant le TGI et une procédure est également en cours devant la cour d’appel de Paris sur le motif économique du plan, car outre la lutte contre ce plan social, ils contestent la politique sociale et salariale de l’entreprise, font valoir que le groupe se porte bien, avec un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards d’€ en 2011 et qu’enfin, l’enseigne a déjà supprimé plus de 1500 postes entre 2008 et 2010 via des plans de départ volontaires.

Conforama emploie 9170 personnes en France. L’enseigne a été rachetée l’an dernier au groupe de luxe français PPR par le groupe de distribution sud-africain Steinhoff.


Brève mise en ligne le 16 novembre 2012