"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2443074 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Groupe Sanofi : délégation à l’Elysée et mobilisation le 27 novembre

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Groupe Sanofi : délégation à l’Elysée et mobilisation le 27 novembre


Les syndicats de Sanofi devraient être reçus mardi à l’Elysée à 18H00 par des conseillers du président François Hollande et du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg auprès de qui ils plaideront le retrait du plan de suppression de 914 postes annoncées par la direction dont ils estiment qu’ils devraient être de plus grande ampleur en réalité. Peu avant, pour augmenter la pression, les syndicats appellent à un rassemblement dès 13H00 devant le siège parisien de Sanofi ainsi que sur l’ensemble des sites du groupe pharmaceutique.

"Nous sommes toujours dans le retrait du plan alors que la direction continue le processus d’information et consultation (des instances représentatives du personnel) comme si de rien n’était. Nous espérons convaincre les pouvoirs publics de bouger", a indiqué à l’AFP Thierry Bodin, coordinateur adjoint CGT pour le groupe. D’autant que François Hollande a indiqué dans un courrier daté du 9 novembre, dont l’AFP a obtenu copie, qu’"il a été clairement signifié aux dirigeants de cette grande entreprise française, leader mondial de son secteur, que rien ne justifiait un plan social de grande ampleur".


Brève mise en ligne le 26 novembre 2012