"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2412381 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Finances publiques : "Il n’y aura bientôt plus personne aux guichets"

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Finances publiques : "Il n’y aura bientôt plus personne aux guichets"


Tous les personnels de la DGFiP (Direction générale des finances publiques) étaient appelés à se mettre en grève et à participer aux actions et aux rassemblements organisés partout en France, mardi 27 novembre 2012. La moitié des agents que comptent les Finances publiques dans le département de l’Aude ont participé aux rassemblements et arrêts de travail. Certains services étaient d’ailleurs fermés.

Trois cents agents audois sur 600 ont donc cessé le travail à l’appel de l’intersyndicale (CGT, CFDT, FO, CFTC, Unsa). Il faut dire que 26614 emplois ont été supprimés depuis 2002 au niveau national.

En 2013, 15 emplois supplémentaires devraient être supprimés dans le département, plus de 2000 dans tout le pays. "Il n’y aura bientôt plus personne aux guichets", pouvait-on entendre mardi, devant la cité administrative de Narbonne.

Pour l’intersyndicale, les coupes sombres dans les effectifs sont "inacceptables". Les conséquences se mesurent déjà fortement : augmentation des charges de travail, dégradation des conditions de travail, files d’attentes qui s’allongent…

A force de supprimer les emplois, "les petites villes seront privées de services publics, il n’y aura plus de justice sociale", craignent les manifestants.


Brève mise en ligne le 29 novembre 2012