"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431393 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Hager-Atral (Isère) : les salariés grévistes tiennent bon depuis 16 jours

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Hager-Atral (Isère) : les salariés grévistes tiennent bon depuis 16 jours


Une cinquantaine des 430 salariés de l’entreprise Hager-Atral, à Crolles, (spécialisée dans les systèmes d’alarme pour les particuliers et les enseignes du bricolage) est en grève depuis le 28 novembre.

En effet, les Négociations annuelles obligatoires (NAO) entamées début novembre sont dans l’impasse, la direction ayant proposé une augmentation de l’enveloppe salariale de 0,5% pour le premier collège uniquement, évoquant le contexte économique incertain.

Pourtant, d’après les syndicats, l’entreprise se porte bien et fait partie du groupe Hager, qui compte 11400 travailleurs dans le monde avec un chiffre d’affaires de 1,55 milliard d’€ en 2011.

Les salariés, eux, pour leur grande majorité perçoivent le SMIC, mais il s’agit aussi de dignité, comme l’explique Linda Bensalla, salariée d’Atral et secrétaire générale de l’Union départementale CGT de l’Isère.

Les grévistes demandent 80€ d’augmentation mensuelle, le versement intégral du salaire pendant trois ans en cas de longue maladie (ce qui est réservé jusque-là aux cadres) et une prime de 400€.

Au 16eme jour de lutte, leur détermination reste intacte et les piquets de grève sont tenus jour et nuit malgré des conditions difficiles. Ils ont reçu le soutien amical et financier de salariés non grévistes d’Atral et d’autres travailleurs de la région, et des commerçants leur ont offert une aide sous forme de denrées.


Brève mise en ligne le 13 décembre 2012