"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442136 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Maternité de Port-Royal : chronique d’un accident annoncé

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Maternité de Port-Royal : chronique d’un accident annoncé


A la suite du drame qui vient de se produire à la maternité de Port-Royal à Paris, la Fédération CGT de la Santé et de l’Action sociale demande dans un communiqué de presse, qu’une "commission d’enquête parlementaire examine la légitimité de la fermeture des hôpitaux de proximité et leurs conséquences…"

Pour la Fédération, ce qui vient de se produire est le résultat dramatique d’années de politique de santé publique motivée par le seul aspect financier.

La fermeture massive des hôpitaux et des maternités de proximité à reporté de nombreux accouchements sur des maternités dites de niveau III (réservées aux grossesses à risques) qui se retrouvent de fait débordées, et les fermetures de lits ainsi que le manque chronique de personnels accroissent les risques qu’un tel drame se (re)produise.


Brève mise en ligne le 4 février 2013