"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2409332 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Banque Postale : la CGT progresse aux élections au conseil de surveillance

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Banque Postale : la CGT progresse aux élections au conseil de surveillance


Avec 12,86% des suffrages, la CGT progresse à la Banque Postale, tant par rapport aux dernières élections au Comité d’Entreprise (+2,24 points) que par rapport aux élections au Conseil de Surveillance de 2006, (+ 1,59 point), en 2008 la CGT n’avait pas de candidat(e)s au conseil de surveillance.

Ce scrutin des élections au Conseil de Surveillance connaît toutefois une baisse du taux de la participation : 54,03%, soit -15,83 points, la plus faible depuis l’existence de la Banque Postale.

"Cela doit interroger tout particulièrement la direction de l’entreprise, tant sur le rôle effectif du Conseil de Surveillance, que sur les modalités du vote, où il apparaîtrait que nombre de salariés n’ait pas pu voter pour des raisons diverses, notamment liées au vote électronique", indique la Fédération CGT des activités postales et de télécommunications CGT dans un communiqué.

"Les propositions de la CGT, portées dans son document sur les propositions d’orientations stratégiques, sortent renforcées de ce scrutin. La Banque Postale doit garder sa spécificité issue du Service Public postal avec des valeurs solidaires, pour toutes et tous. Elle ne doit pas être une banque comme les autres.

De fait des moyens doivent être donnés afin que la stratégie de La Banque Postale prenne en compte la dimension humaine dans ses organisations et que la priorité soit donnée à la réponse des attentes du personnel", exige la Fapt-CGT.


Brève mise en ligne le 12 février 2013