"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440487 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Chypre : mobilisation populaire et syndicale le 27 mars

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Chypre : mobilisation populaire et syndicale le 27 mars


La centrale syndicale chypriote PEO appelle les travailleuses et travailleurs à prendre part massivement à la mobilisation populaire organisée par le Mouvement citoyen contre les privatisations et les politiques d’austérité le mercredi 27 mars 2013 devant le Palais présidentiel

Cette manifestation sera précédée par rassemblement qui aura lieu devant les bureaux de l’Union Européenne avant de marcher vers le palais présidentiel. La centrale PEO réitère sa position selon laquelle "l’accord du gouvernement avec la "Troïka" et l’Eurogroupe est inacceptable et entraîne le rétrécissement vicieux de l’économie chypriote, l’augmentation dramatique du chômage et la détérioration grave du niveau de vie de la population.

En outre, l’accord représente un grand danger pour le système de prévoyance des travailleurs, qui sont un point d’appui pour des milliers de salariés et leur possibilité de mener une vie digne après leur départ à la retraite.

Les travailleurs de Chypre n’ont pas d’autre choix que de résister et de lutter contre les politiques dévastatrices d’austérité et de privatisation promues par la Troïka", assure la centrale PEO. "Les travailleurs de Chypre sont déterminés à lutter, ils visent le désengagement du mécanisme de stabilité et la sortie de l’impasse imposée par la "Troïka" ; ils vont mener combat pour la défense des acquis sociaux et de la dignité du peuple chypriote."


Brève mise en ligne le 27 mars 2013