"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441545 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Scandale de la viande de cheval : les 120 salariés de Fraisnor se battent pour sauver l’emploi

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Scandale de la viande de cheval : les 120 salariés de Fraisnor se battent pour sauver l’emploi


Les 123 salariés de l’entreprise de Feuchy près d’Arras, spécialisée dans la fabrication de lasagnes fraîches sont durement impacté par la crise alimentaire, mais aussi aussi depuis des années par la politique de bas prix menée par la grande distribution. Les 123 salariés de l’entreprise spécialisée dans la fabrication de lasagnes fraîches à Feuchy près d’Arras sont durement impacté par la crise alimentaire, mais aussi aussi depuis des années par la politique de bas prix menée par la grande distribution.

L’entreprise est en liquidation judiciaire depuis le 6 mars. Les salariés mènent avec leur syndicat CGT un bras de fer pour obtenir une intervention économique de l’Etat afin de pérenniser les emplois et permettre un redémarrage. Ils ont mené une marche depuis l’usine jusqu’à paris pour venir déposer à l’Elysée une lettre au Président de la République. Après avoir rencontré les salariés grévistes de PSA Aulnay, ils ont fait halte au siège de la CGT et de ses fédérations à Montreuil où ils ont été accueillis par le secrétaire général Thierry Lepaon.

Cliquez ici pour voir la vidéo


Brève mise en ligne le 23 avril 2013