"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2411752 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
1er mai dans le Monde : le message des syndicats coréens

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

1er mai dans le Monde : le message des syndicats coréens


A l’occasion de la journée internationale des travailleurs la centrale syndicale coréenne a adressé un message de soutien et de solidarité à la CGT.

Pour la journée internationale des travailleurs, la KCTU vous envoie ses salutations fraternelles et solidaires. Célébrons cette journée internationale avec tous les travailleurs du monde ! Imprimons dans nos esprits le slogan "Travailleurs du monde entier, unissez-vous" !

La KCTU explique notamment qu’en Corée, "la menace du capital est de plus en plus forte chaque jour. La population se voit privée de sont droit au travail et l’insécurité de l’emploi est utilisée comme une arme pour priver les travailleurs de leurs droits fondamentaux. Le travail précaire sous toutes ses formes prolifère et le taux de syndicalisation n’est plus déjà que de 10% mettant en danger les syndicats. Le nouveau gouvernement exclut et marginalise les syndicats. C’est un « gouvernement sans travail ». La sociale démocratie s’est affaiblie et des lois injustes s’imposent au travail. Pour la journée internationale des travailleurs, la KCTU aura 5 slogans prioritaires et s’engagera pour ces droits face aux menaces du capital. Nous lutterons pour rendre ces droits universels et en faire les revendications d’aujourd’hui pour la société.

Nous proclamons :
- le droit à organiser et lutter ;
- le droit de vivre dans une société sans licenciements de masse et sans travail précaire ;
- le droit à un lieu de travail sûr ;
- le droit à la paix ;
- La liberté syndicale et la sécurité de l’emploi devraient être garanties pour tous. "


Brève mise en ligne le 30 avril 2013