"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2443274 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
"Gérer les enseignants autrement" : l’inquiétant rapport de la Cour des comptes

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

"Gérer les enseignants autrement" : l’inquiétant rapport de la Cour des comptes


La Cour des comptes a publié le 22 mai 2013 un rapport intitulé "Gérer les enseignants autrement" qui préconise notamment, une augmentation du temps et une annualisation des services, une généralisation de l’enseignement de deux matières disciplinaires dans le secondaire.

Ce rapport fait surface dans le contexte affirmé par le ministre le ministre de l’Education nationale de redéfinir le métier d’enseignant. "Sous le prétexte d’une organisation du travail inadaptée aux besoins et à, la réussite des jeunes, il s’agit encore une fois d’essayer de compresser l’emploi", redoute la CGT Educ’action.

Pour surmonter les prétendues difficultés de gestion des personnels, en particulier en matière d’affectation, le rapport propose une mobilité accrue et permettant aux directeurs d’école et aux chefs d’établissement de choisir leurs personnels.

Sur le volet des rémunérations reconnues trop faibles aux regards des qualifications et des missions, le rapport "choisit la solution du saupoudrage indemnitaire et de la récompense au mérite. Autrement dit travailler plus sans gagner plus dans des conditions de plus en plus précaires et dégradées", s’inquiète la CGT qui voit dans ce rapport un empilage de "tous les poncifs chers aux libéraux".

La CGT "enjoint le ministre à ne pas faire le choix de l’austérité à l’égard de personnels qui, au quotidien, exercent un métier devenu de plus en plus difficile dans un contexte de crise.les personnels attendent, au contraire, l’ouverture de véritables négociations en matière de reconnaissance et de rémunération du travail. C’est à l’aune de ces engagements que nous mesurerons la volonté du gouvernement d’aboutir à une réforme du métier progressiste et bénéfique pour tous."


Brève mise en ligne le 27 mai 2013