"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2412357 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Rapport Moreau : les retraités vent debout contre une attaque frontale

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Rapport Moreau : les retraités vent debout contre une attaque frontale


La rapport que s’apprête à rendre la présidente de la Commission pour l’avenir des retraites, communiqué verbalement aux organisations syndicales, continue de soulever une levée de boucliers. Notamment parmi les organisations syndicales de retraités CGT, FO, FSU et Solidaires où la réaction est très vive. Elles considèrent en effet qu’il s’agit d’une "attaque frontale contre le pouvoir d’achat des retraités."

Dans un communiqué commun du 6 juin, l’UCR-CGT, UCR-FO, FSU-Retraités, UNIR-Solidaires dénoncent en bloc les préconisation de Yannick Moreau qu’ils résument ainsi :
- "sous-indexation des pensions, annoncée sur trois ans, alors que les revalorisations actuelles ne maintiennent pas le pouvoir d’achat,
- hausse de la CSG pour les retraités à hauteur de 7,7%, ce qui représenterait une ponction de 1,7 milliard d’€ sur les retraites, qui s’ajouterait à la taxe de 0,3% mise en œuvre au 1er avril, à la non revalorisation des barèmes d’impôt et à la suppression de la demi-part pour les veufs, veuves et isolés,
- suppression de l’abattement fiscal de 10%, ce qui accroîtrait la charge fiscale de millions de foyers retraités,
- sous-indexation des salaires pris en compte pour le calcul de la retraite (on cotiserait plus pour avoir moins I)."

Les organisations syndicales de retraités pointent aussi l’allongement de la durée de cotisation qui retarderait l’âge de départ sauf à minorer les pensions liquidées. Elles dénoncent également les modifications du mode de calcul des retraites des fonctionnaires aboutiraient à baisser les montants des pensions.

Ces organisations comptent bien ne pas en rester là et s’engagent "à informer et mobiliser les retraités, afin d’organiser la riposte. Elles décident, d’ores et déjà, de s’adresser aux groupes parlementaires pour exprimer leurs revendications."


Brève mise en ligne le 7 juin 2013