"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440089 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Appel à solidarité : la CGT avec les travailleuses et travailleurs du textile et de l’habillement du Bangladesh

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Appel à solidarité : la CGT avec les travailleuses et travailleurs du textile et de l’habillement du Bangladesh


La CGT, ses militants, ses dirigeants et ses organisations en particulier les fédérations THC et Commerce et services et les syndicats des enseignes de la grande distribution et des grandes marques de l’habillement rejoints par les militants d’Indecosa-CGT et de L’Avenir social ont été révoltés par la mort de près de 1200 travailleurs dans l’effondrement du bâtiment du Rana Plaza, dans la banlieue de Dacca au Bangladesh.

Près de 2500 souffrent de blessures parfois très graves (certains travailleurs ont dû être amputés) et on compte encore de nombreux disparus. Depuis la catastrophe, les syndicats et les militants assurent une grande partie des recherches, déblayage et prise en charge des familles et des blessés.

En contact permanent avec la Fédération nationale des syndicats de l’habillement du Bangladesh, NGWF, nous leur avons apporté notre solidarité immédiate.

Aujourd’hui, ce qui est en jeu, après la signature de l’accord multilatéral entre les syndicats internationaux UNI Global et IndustriAll avec plus de 40 enseignes et marques ayant recours à la sous-traitance ou à la localisation de leur production au Bangladesh, c’est de s’assurer que cet accord est bien mis en œuvre. Il s’agit d’inspection sur la sécurité des bâtiments à entreprendre dans les semaines à venir, de la participation au fonds d’indemnisation mis en place …

Après consultation de nos camarades du Bangladesh, la CGT, les fédérations Commerce et Services et THC, les syndicats des enseignes et marques impliquées, Indecosa-CGT avec L’Avenir social vont initier un projet de coopération et de solidarité dans deux directions :
- former des femmes de cette branche (elles représentent entre 85 et 90% des travailleurs) pour favoriser la syndicalisation et leur prise de responsabilité dans les syndicats. Avoir des syndicats dans les usines avec des adhérents et dirigeants formés est la seule façon de s’assurer de la mise en œuvre des mesures de sécurité et de l’amélioration des conditions d’emploi et de travail.
- favoriser la compréhension et la prise de conscience parmi les salariés, les militants, les consommateurs et les citoyens en France du fonctionnement du système, de la responsabilité sociale des firmes multinationales, et de notre capacité collective d’intervention.

Ensemble mobilisons-nous pour empêcher que ces victimes de la mondialisation telle que nous la vivons aujourd’hui ne soient oubliées et pour que de tels accidents ne puisse pas se reproduire à l’avenir.

Des ONGS comme Peuples solidaires seront associées au projet.

Afin de réaliser ces projets, nous faisons appel à la solidarité financière des organisations de la CGT.

Participation à envoyer à :
- par chèque à l’ordre de : "L’Avenir social – solidarité Bangladesh" 263, rue de Paris – case 419 93514 Montreuil CEDEX
- par virement : FR 76 4255 9000 0821 0268 5900 677 CODE BIC : CCOPFRPPXXX - L’Avenir social 263, rue de Paris Case 419 93514 Montreuil cedex

Accueil : 01 55 82 84 21 / Fax : 01 55 82 84 20 / Courriel : contact@avenirsocial.org / Site Web : www.avenirsocial.org


Brève mise en ligne le 16 juillet 2013