"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2409849 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Grève générale en Grèce : la CGT solidaire des syndicats pour la journée du 16 juillet

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Grève générale en Grèce : la CGT solidaire des syndicats pour la journée du 16 juillet


Le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, a adressé un message de soutien au nom de la confédération à Yannis PANAGOPOULOS, président de GSEE et Spyros PAPASPYROS, président d’ADEDY. Les deux centrales ont appelé à une grève générale nationale le 16 juillet.

En voici le contenu

Au nom de la CGT de France, je tiens à vous exprimer toute notre solidarité avec votre contre le licenciement de milliers de fonctionnaires en Grèce suite aux mesures unilatérales imposées par la Troïka.

Votre slogan "nous ne sommes pas des numéros, nous sommes des travailleurs" est également le nôtre ! Nous considérons que la responsabilité de cette crise incombe à vos dirigeants et aux marchés financiers et qu’il est inadmissible que ce soit les salariés qui aient à payer l’addition.

La situation en Grèce devient intolérable avec un taux de chômage de 64% pour les jeunes ; les licenciements à venir avec l’adoption du texte de loi et les privatisations du secteur public.

Cette politique de l’austérité mise en œuvre dans votre pays depuis quatre ans a montré son inefficacité en aggravant la situation sociale déjà catastrophique et a fait reculer davantage l’économie.

Votre message doit enfin être entendu et pris en compte par votre gouvernement ainsi que les institutions européennes et internationales.

En ces temps très difficiles, sachez que les salariés français sont à vos côtés.

Je vous prie de bien vouloir transmettre à tous les salariés de Grèce notre soutien total dans votre lutte. Je vous souhaite également plein succès pour les mobilisations et actions revendicatives à venir avec le projet de vote de cette loi, prévu ce mercredi soir.


Brève mise en ligne le 18 juillet 2013