"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440169 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Hôpital de Wattrelos : 400 manifestants contre la fermeture des urgences

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Hôpital de Wattrelos : 400 manifestants contre la fermeture des urgences


A l’appel, notamment de la CGT, près de 400 personnes ont manifesté hier jeudi 18 juillet à Wattrelos contre la fermeture des urgences de l’hôpital de la ville.

Élus, usagers et personnels dénoncent une décision prise "sans aucune concertation, de façon unilatérale" qui "s’inscrit dans une logique nationale de réduction de l’offre sanitaire". Ils craignent qu’au delà des urgences se profile la disparition des autres services : médecine, radio, soins continus polyvalents et à terme la fermeture totale de cet établissement hospitalier public de proximité couvrant 66000 habitants et accueillant 15000 patients.

A l’issue de cette manifestation au cœur de l’été, les différents acteurs se sont réunis pour décider des suites à donner et une motion a été décidée unanimement demandant le maintien des urgences. Elle pointe les dysfonctionnements, y compris en terme de gouvernance de la Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) de Roubaix-Tourcoing-Wattrelos et exige de l’Agence Régionale de Santé une réunion extraordinaire du bureau de cette CHT associant les représentants élus des salarié-e-s, pour "qu’enfin un dialogue ait lieu et que des alternatives à la mort programmée de l’hôpital de Wattrelos soient trouvées et décidées avec tous les acteurs légitimes." La mobilisation n’a pas laissé les autorités sanitaires de marbre puisque l’Agence régionale de Santé a fait savoir qu’elle convoquerait une réunion de la CHT dans les prochains jours.

Pour sa part, la CGT continuera à amplifier la mobilisation, elle a par ailleurs déjà recueilli plus de 3270 pétitions.

Lire l’article de la Voix du Nord


Brève mise en ligne le 19 juillet 2013