"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440448 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Intersyndicale CGT, FO et CFDT de l’hôpital de Montauban : les salariés restent mobilisés

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Intersyndicale CGT, FO et CFDT de l’hôpital de Montauban : les salariés restent mobilisés


Depuis le 9 août le mouvement de protestation lancé par l’intersyndicale CGT, FO et CFDT se poursuit.

Malgré les réquisitions et la période estivale, environ 200 salariés étaient présents à l’AG pour manifester leur opposition au non renouvellement de contrat et à la politique de casse sociale de l’établissement.

L’intersyndicale avait déjà exprimée ses craintes par un communiqué : "La direction met en place un véritable plan social. Il n’y a pas d’autre mot. Dès ce mois-ci, on nous annonce le non-renouvellement d’agents contractuels tous grades confondus (administratifs, techniques, soignants) et ainsi, chaque mois, jusqu’à l’objectif fixé que l’on ignore encore. Ils remettent également en cause certaines primes et l’accord RTT. Au moment où des agents cumulent déjà jusqu’à 300 heures supplémentaires ni payées, ni récupérées, où d’autres sont rappelés sur repos ou sur congés annuels, cela ne fait qu’aggraver la situation. Malgré cela, les personnels, avec une grande conscience professionnelle, continuent à assurer la sécurité et la qualité des soins au détriment de leur vie personnelle et voire même de leur santé. Jusqu’à quand pourront-ils tenir ?".

Les syndicats lancent un appel à la population : "Pour défendre notre hôpital public mis en danger, nous demandons à toute la population d’apporter son soutien."


Brève mise en ligne le 14 août 2013