"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440455 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Petroplus Petit-Couronne : l’Intersyndicale dénonce le silence du gouvernement

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Petroplus Petit-Couronne : l’Intersyndicale dénonce le silence du gouvernement


L’intersyndicale de Petroplus se bat pour que le sort des salariés et de la raffinerie ne soit pas oublié.

Dans un communiqué diffusé mardi 20 août 2013 l’intersyndicale dénonce : "Le gouvernement fait silence radio et considère que la seule information sur Petroplus est que le dossier est clos et que l’on doit trouver un autre avenir au site… ".

De plus, l’intersyndicale accuse le gouvernement d’avoir menti sur ses intentions de sauvegarde du site à tout prix. Elle ne comprend pas pourquoi les offres de reprises proposées ont toutes été rejetées et pointe du doigt une entrave administrative de la part du gouvernement.

Les syndicats signalent également la mise en vente d’une partie du matériel de l’entreprise qui viendrait compliquer la reprise éventuelle de l’activité. "Il est largement possible de sauver ce site et nous voulons vraiment un soutien actif de l’Etat français ",

L’Intersyndicale interpelle le ministère du Redressement productif et celui des Affaires étrangères afin de débloquer une situation qu’elle juge prioritaire.


Brève mise en ligne le 21 août 2013