"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2409794 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Négociations dans le groupe PSA : débrayages et premier recul de la direction

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Négociations dans le groupe PSA : débrayages et premier recul de la direction


La volonté de la direction du groupe automobile d’imposer des mesures de "modération salariale" entrainant la suppression de primes diverses issues d’accords internes à PSA, en plus notamment du maintien du gel des salaires pour 2014, se heurte à la résistance des salariés.

Les 10 et 11 septembre des débrayages sont intervenus à l’occasion de la journée nationale d’action , notamment à Valenciennes. Hier mercredi, alors que se déroulait une nouvelle réunion avec la direction, l’usine de Mulhouse a également été paralysée par des débrayages à l’appel de la CGT, CFDT, CFTC. Ils ont été suivis par quelque 900 salariés. Cette mobilisation contraint la direction à revoir ses projets de "nouveau contrat social". Les syndicats refusent toute baisse de salaire. D’autant que la direction ne s’engage pas sur l’emploi et les volumes de production. Lors de la réunion du 11 septembre, la direction a été contrainte de maintenir :
- la prime de rentrée scolaire (187,20€) ;
- la prime de nuit à 18% au lieu des 15% proposés la semaine dernière ;
- l’intégration de la prime d’ancienneté au salaire pour les salariés ayant plus de 20 ans dans l’entreprise ;
- la majoration de 45% pour les samedis travaillés.

Dans un communiqué, la CGT de PSA, s’est félicitée de ce que "la direction recule devant les premiers débrayages". Le syndicat appelle d’ores et déjà "l’ensemble du personnel du groupe à maintenir et amplifier la mobilisation" dans tous les sites PSA avant la fin du mois, d’autant qu’une prochaine réunion de négociation est prévue le 25 septembre.


Brève mise en ligne le 12 septembre 2013