"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2437947 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Budget de l’Etat 2014 : une fiscalité au profit des entreprises !

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Budget de l’Etat 2014 : une fiscalité au profit des entreprises !


Alors que la plupart des salariés, des retraités et des privés d’emploi souffrent du recul de leur pouvoir d’achat, le gouvernement envisage de réduire le taux d’impôt sur les sociétés, selon un communiqué de la fédération des Finances CGT.

Ce nouveau cadeau fait aux actionnaires s’ajoutera à ceux déjà décidés, notamment le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) qui doit coûter 20 milliards d’€ aux contribuables. Contrairement aux entreprises, les ménages et particulièrement les salariés, les retraités et les privés d’emplois subiront une hausse de la TVA. A cela s’ajoute la réduction de l’avantage fiscal des foyers ayant des enfants scolarisés ou étudiants.

Certes, le premier ministre annonce que le barème de l’impôt sur le revenu sera dégelé, ce qui veut dire qu’à partir de l’année prochaine, pour le calcul du revenu imposable, le fisc tiendra compte de la hausse des prix. Mais il faut souligner qu’à cause du gel du barème en 2011 et 2012, des milliers de foyers fiscaux qui n’étaient pas imposables ont été soumis à l’impôt sur le revenu. Dans de nombreux cas, ces foyers ont également subi une perte de leur pouvoir d’achat car une fois imposables, leur taxe d’habitation a augmenté et leurs prestations ont diminué. Ceci est particulièrement sensible pour les retraités pour qui le franchissement du seuil d’imposition fait augmenter le taux de CSG applicable sur leurs pensions.

La CGT réaffirme que pour dynamiser l’emploi et l’activité économique, pour réduire la pauvreté et les inégalités sociales qui ont augmenté avec la crise, il faut mettre en place une profonde réforme de la fiscalité avec l’objectif de valoriser le travail et la production des richesses, réduire l’injustice et mettre beaucoup plus à contribution les revenus du capital.


Brève mise en ligne le 13 septembre 2013