"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442439 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Mobilisation des services publics : le préfet de l’Isère fait donner les gaz et les matraques

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Mobilisation des services publics : le préfet de l’Isère fait donner les gaz et les matraques


Plus de 1 500 agents des collectivités territoriales de l’Etat et des hôpitaux se sont rassemblés ce 12 décembre pour remettre une pétition à la Préfecture demandant au gouvernement le dégel du point d’indice et pour soutenir la mobilisation initiée par les syndicats du Conseil Général de l’Isère. Mais c’est par la violence policière que les manifestants ont été reçus.

"C’est une violence sans précédent qui sévit encore dans les rues de Grenoble contre les manifestants : assistantes sociales, familiales, agents des écoles, des administrations… sont gazés à plusieurs reprises. Un sapeur-pompier est encore aux urgences, après avoir été roué de coups par les CRS, alors qu’il était à terre et sans casque. Il est gravement blessé au niveau de l’œil" témoigne la fédération CGT des Services publics dans un communiqué.

Le Préfet a reçu une délégation syndicale, le Président du Conseil Général s’y refuse toujours alors que dans ses services du département, les agents sont mobilisés contre la suppression de 150 postes statutaires en équivalents temps plein, contre la remise en cause du protocole d’accord sur la réduction du temps de travail et l’amélioration du service public. Ils revendiquent de véritables mesures d’amélioration des conditions de travail pour prévenir l’absentéisme qui augmente fortement avec l’exposition aux contraintes physiques et psychosociales et lutter contre ses causes.


Brève mise en ligne le 12 décembre 2013